Découverte rare à Mörigen, en Suisse: des archéologues découvrent une pointe de flèche de l’âge du bronze en fer météoritique

Découverte rare à Mörigen, en Suisse: des archéologues découvrent une pointe de flèche de l’âge du bronze en fer météoritique

Pointe de flèche Mörigen
Pointe de flèche Mörigen
Photo: Thomas Schüpbach (Journal of Archaeological Science)

À Mörigen, en Suisse, des archéologues ont fait des découvertes importantes mettant en lumière l’utilisation du fer météoritique dans l’Europe préhistorique. Les découvertes ont été récemment publiées dans le Journal of Archaeological Science.1

La recherche, menée en Suisse, a mis en lumière des preuves irréfutables d’artefacts de fer météoritique datant de l’âge du bronze, éclairant ainsi l’engagement humain précoce avec des matériaux extraterrestres.

L’étude présente un récit convaincant de l’artisanat et du commerce anciens, ainsi que les formidables défis auxquels sont confrontés les chercheurs dans l’identification et la compréhension des météorites enfouies de l’Antiquité.

Le fer météoritique: une ressource précieuse à l’époque préhistorique

Dans l’Antiquité, avant l’émergence de l’âge du fer, les sociétés anciennes couvrant l’Eurasie et l’Afrique du Nord avaient accès au fer métallique sous la forme de fer météoritique rare. L’utilisation de ces matériaux célestes était évidente dans diverses régions, dont la Turquie, la Grèce, le Moyen-Orient, la Russie et la Chine, avec de nombreuses preuves de son utilisation. Néanmoins, en Europe centrale et occidentale, la découverte d’artefacts de fer météoritiques est restée rare, avec seulement deux sites connus en Pologne affichant de telles découvertes.

La rareté des artefacts de fer météoritique dans les régions européennes a suscité des questions sur la connaissance et la disponibilité de ces matériaux célestes à l’âge du bronze. Cependant, les découvertes récentes d’une nouvelle étude remodèlent la compréhension scientifique, car elles révèlent que les météorites de fer étaient effectivement employées et échangées en Europe centrale dès 800 avant notre ère, et potentiellement même plus tôt.

Mörigen
Localisation de Mörigen
Photo: Tschubby (Wikimedia) ©️CC BY-SA 3.0

Cette recherche révolutionnaire est centrée sur une pointe de flèche découverte sur un site de la fin de l’âge du bronze à Mörigen, en Suisse, situé le long des rives du lac de Bienne. La pointe de flèche, fabriquée à partir de fer météoritique, présente une forme distincte plate et artificiellement déformée, indiquant un travail à froid ou à chaud lors de sa production.

Une analyse complète confirme l’origine météoritique de la pointe de flèche, en l’associant au complexe de météorites ferreuses IAB. La présence de fer métallique pauvre et riche en nickel suggère une structure en couches caractéristique des météorites octaédritiques, soutenant sa provenance céleste.

L’utilisation par les chercheurs de méthodes non destructives, notamment l’émission de rayons X induite par les muons et la fluorescence X, a fourni des données vitales sur la taille de la météorite, sa teneur en nickel et ses éléments caractéristiques, aidant à la vérification de son origine céleste.

Au-delà des caractéristiques intrinsèques de la pointe de flèche, l’étude a révélé des détails fascinants sur son passé. Des traces d’oxydation et d’éléments comme l’arsenic et le cuivre laissaient entrevoir une possible contamination due au travail du minerai/bronze ou à la poussière pendant le stockage. De plus, la matière organique trouvée sur la pointe de la flèche représentait probablement des restes de goudron de bois utilisé pour la fixer à une flèche, donnant un aperçu des anciennes techniques artisanales.

Origine de la météorite

L’un des aspects les plus intrigants de l’étude a été de déterminer la source possible de la météorite qui a donné naissance à la pointe de flèche de Mörigen. Grâce à un processus méticuleux d’élimination, les chercheurs ont identifié trois candidats potentiels du complexe de météorites ferreuses IAB :

  1. Bohumilitz en Tchéquie
  2. Retuerte de Bullaque en Espagne
  3. Kaalijarv en Estonie

Parmi les trois, Kaalijarv est apparu comme la source la plus probable, compte tenu de son âge d’impact de l’âge du bronze et de sa localisation dans une zone habitée. Les chercheurs pensent que cette météorite aurait pu avoir un impact sur l’Estonie vers 1500 avant notre ère, entraînant potentiellement le commerce de fragments de celle-ci aux côtés de l’ambre de la région de la Baltique.

Le fer météoritique dans les sociétés anciennes

Tout au long de l’histoire enregistrée, les sociétés anciennes ont manifesté une profonde fascination pour les phénomènes célestes, attribuant une signification mystique et symbolique au cosmos. Parmi les matériaux célestes qui ont capturé leur imagination, le fer météoritique était une ressource rare et énigmatique, censée posséder des origines d’un autre monde. Le rôle du fer météoritique dans les sociétés anciennes était multiforme, englobant divers aspects d’importance culturelle, technologique et spirituelle.

Principalement apprécié pour sa rareté exceptionnelle et son origine divine perçue, le fer météoritique occupait une position unique et estimée dans les sociétés anciennes. Contrairement au fer terrestre, qui a été obtenu par des procédés miniers et métallurgiques, le fer météoritique est arrivé sur Terre par l’impact de météorites, des corps célestes qui ont traversé le ciel. La nature même de l’arrivée de ce matériau depuis les cieux a engendré un sentiment d’admiration et d’émerveillement, inspirant des mythes et des légendes qui associaient souvent les météorites aux actes de divinités célestes ou de messagers de l’au-delà.

Dans le domaine de la métallurgie ancienne, le fer météoritique présentait un défi et une opportunité. La fabrication d’objets à partir de fer météoritique exigeait des connaissances et des compétences spécialisées en raison de sa composition unique et de ses propriétés structurelles variables. Les anciens artisans ont dû adapter leurs techniques pour s’adapter à ce matériau peu commun, en utilisant des méthodes distinctives pour fondre et forger le fer météoritique en outils, armes ou artefacts ornementaux. Par conséquent, ces objets en fer météoritiques sont devenus des symboles très prisés d’artisanat et d’ingéniosité, reflétant les prouesses artistiques des cultures qui les ont façonnés.

Au-delà de ses rôles utilitaires et artistiques, le fer météoritique avait également une signification religieuse et spirituelle. Les anciens systèmes de croyance incorporaient souvent des corps célestes et des phénomènes naturels dans leurs cosmologies, attribuant des propriétés mystiques et des liens divins aux météorites et à leur teneur en fer. L’origine céleste du fer météoritique l’a lié aux cieux et aux forces cosmiques perçues comme gouvernant l’existence humaine. En conséquence, les objets en fer météoritique étaient fréquemment utilisés dans les rituels religieux, enterrés aux côtés d’individus estimés dans des pratiques funéraires, ou utilisés comme offrandes pour apaiser les divinités.

L’approvisionnement et la distribution de fer météoritique ont déclenché des interactions commerciales et culturelles entre les civilisations anciennes. L’obtention de cette ressource rare exigeait des connexions avec des régions lointaines, favorisant l’échange non seulement de biens physiques mais aussi d’idées, de croyances et d’innovations technologiques. Le commerce du fer météoritique a probablement contribué à l’établissement de réseaux qui ont facilité la diffusion culturelle, influençant l’art, la métallurgie et les pratiques spirituelles dans diverses communautés.

Cependant, malgré son importance remarquable, la rareté des artefacts de fer météoritique dans les archives archéologiques a posé des défis pour saisir pleinement son impact sur les sociétés anciennes. Comme l’a démontré la découverte de la pointe de flèche de Mörigen, il pourrait y avoir plus d’artefacts cachés attendant d’être déterrés, offrant des informations supplémentaires sur l’utilisation généralisée et la signification culturelle du fer météoritique. Des enquêtes archéologiques approfondies et des recherches interdisciplinaires sont essentielles pour élucider davantage les complexités entourant le rôle du fer météoritique dans la formation du paysage culturel, technologique et spirituel des civilisations anciennes.

  1. « An arrowhead made of meteoritic … Mörigen, Switzerland and its possible source« , Beda A. Hofmann et al. Journal of Archaeological Science, Volume 157, September 2023^
Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments